Mythes et réalités

10 mythes et réalités sur les jardins d’eau :

Mythe #1  :  Un jardin d’eau c’est beaucoup d’entretien!

Un écosystème aquatique bien conçu (qui contient les 5 éléments essentiels) ne demande que quelques minutes d’entretien par semaine.

Mythe #2 :  C’est nécessaire de vider le bassin régulièrement!

Si votre jardin d’eau est un écosystème aquatique en harmonie avec la nature, alors la vidange complète s’effectue seulement une fois par année, au printemps. Nous recréons ainsi le cycle naturel de nettoyage des lacs qui se produit à la fonte des neiges.

Mythe #3 :  Il faut au moins 1 mêtre de profondeur pour avoir des poissons!

Voici un mythe tenace. L’hiver, l’eau gèle seulement à 20 cm (8 pouces) de profondeur, à cause des propriétés isolantes du sol autour du bassin. Les poissons rouges et les Koïs se développent très bien dans des bassins de 60 cm (2 pieds) de profondeur. L’important, c’est de garder une ouverture dans la glace pour que l’oxygène entre dans l’eau.

Mythe #4 :   Les roches et les galets de rivière rendent le bassin difficile à nettoyer!

Bien au contraire, la présence de roches et galets de rivière offrent un support pour le développement des bactéries purificatrices qui digèrent la matière organique. Sinon cette dernière s’accumulerait au fond pour former de la vase.

Mythe #5 :   On doit aménager un jardin d’eau dans la partie la plus basse d’un terrain, car l’eau y reste!

C’est probablement la pire place pour y installer votre bassin, à cause du ruissellement de surface, beaucoup de débris seront entraînés dans le bassin. De plus, s’il y a de l’eau sous la toile, cette dernière peut se soulever et déformer le bassin.

Mythe #6 :   Vous devez tester l’eau du bassin régulièrement!

Mère nature ne teste jamais son eau, et son écosystème aquatique se porte très bien. Un jardin d’eau bien conçu ne requiert normalement aucun test d’eau.

Mythe #7 :   Un jardin d’eau attire les moustiques!

Les moustiques pondent leurs œufs à la surface de l’eau stagnante. L’utilisation d’une écumoire qui aspire l’eau en surface empêche leur développement. De plus s’il y a des poissons dans le bassin, ils n’en feront qu’une bouchée.

Mythe #8 :   J’ai des craintes pour la sécurité!

C’est normal d’avoir ces craintes, mais rappelez-vous que l’intérieur d’un jardin d’eau bien conçu est fait en paliers comme un escalier. Sur le premier palier, vous aurez de l’eau à la cheville. Le second palier, sous les genoux, puis au plus creux, un peu au-dessus des genoux.  Ce n’est pas comme une piscine. Nous vous recommandons d’avertir vos voisins que vous avez un jardin d’eau et d’éduquer vos enfants et amis sur la sécurité autour d’un plan d’eau. Si vous pensez qu’il y a des risques, considérez l’option de la cascade sans-bassin.

Mythe #9 :   Un jardin d’eau va faire baisser la valeur de revente de ma maison!

Tout le monde sait que lors de la vente d’une maison, une piscine est généralement un élément négatif. Par contre, selon l’opinion de plusieurs agents d’immeuble, un jardin d’eau s’avère être un élément positif. Leur popularité augmentant sans cesse peut même contribuer à augmenter le prix de revente d’une maison.

Mythe #10 :   On ne peut pas aménager un jardin d’eau sous les arbres!

C’est vrai, vous allez avoir plus de feuilles dans votre bassin à l’automne. Par contre, l’ombrage des arbres garde l’eau des ruisseaux et cascades plus fraiche et prévient la croissance des algues. Il vous faudra simplement installer un filet au-dessus de votre bassin à l’automne pour empêcher les feuilles de tomber sur l’eau et surcharger l’écumoire.

 

Voir aussi : Questions fréquentes (FAQ)